Emmanuelle Roux intervient en conférence sur les thèmes suivants :

  • Bâtir l’école qui nous permettra de construire le futur

    • Éduquer pour émanciper, réinterroger le rapport à la discipline et à l’autorité, explorer de nouvelles démarches pédagogiques en devenant tous apprenants à tout âge, par le faire et ensemble.

      Cette conférence stimule la réflexion et invite à repenser le trio formateur-apprenant-institution scolaire, devant une nécessité de retrouver une capacité à imaginer le futur, à explorer, à s’autoriser d’essayer et d’échouer, à retrouver le goût du risque, dans une logique internationale et de communauté apprenante

      Au cœur de cette école devrait se poser la question : comment décider et oser agir ?

  • IA : tous concernés ?

    • L’IA transforme les business models aussi sûrement que l’industrialisation et l’électrification ont révolutionné l’activité économique mondiale à la fin du XIXe siècle. 
      C’est en voie de devenir une commodité qui vient bouleverser les processus, l’automatisation, les gestes métiers. L’avènement de l’ère de l’IA interroge la stratégie des entreprises, la vision des dirigeants, le vivre-ensemble et les modalités de gouvernance
      Au cours de cette conférence, on vous donnera les clés pour s’approprier ce changement de paradigme, éclairer nos choix afin qu’ils soient assumés, et non subis.
  • La révolution numérique dans les territoires

    • La révolution numérique impacte jour après jour nos modèles de société, les chaînes de valeurs de nos entreprises, nos modèles éducatifs mais aussi nos rapports aux territoires, du plus local au plus international. Elle a peu de frontières et touche donc aussi la ruralité. 
      Avec quel impact ? Comment les territoires ruraux peuvent-ils s’en emparer ? Quels nouveaux risques pour eux ? Quelles promesses peuvent-ils (ou non) adresser à leurs usagers ?

  • 404 Démocratie Not Found, miracles et mirages du numérique

    • Le numérique est politique avant d’être technologique. Cette conférence aborde les mouvements de fond que sont le passage de la gouvernance verticalisée à des modèles distribués, la mise en lumière de l’économie contributive, la modification de la chaîne de valeur et du modèle de société par la mise en capacité des amateurs et enfin l’ajout dans un écosystème humain d’objets connectés et d’agents intelligents au gré de l’évolution des champs d’application de la Data et de l’IA.

      Face à ces bouleversements, nos modèles démocratiques se font percuter par l’individu agissant via le numérique et doté de nouveaux moyens d’expression, même si le web jadis ouvert évolue vers un mouvement de plateformisation qui empiète sur des prérogatives régaliennes. La logique de la représentativité est plus que jamais remise en question. 

      Comprendre en profondeur les enjeux technologiques est une condition essentielle pour construire notre société et un futur souhaitable.

  • La Data au service de la relation client

    • Qu’appelle-t-on connaissance client à l’heure de la transformation des business models, d’une offre omnicanale voire d’une plateformisation de l’activité ? Lorsque la chaîne de valeur se fragmente, que l’automatisation et les objets connectés participent de la relation avec vos clients, quels sont les risques et les opportunités ? Cette conférence permettra de mieux comprendre ces enjeux, et les limites à considérer. 

      Comment conjuguer personnalisation, digitalisation et protection des données personnelles ? Quels rôles jouent les collaborateurs de l’entreprise dans la gestion et l’amélioration au jour le jour de votre capital data ? Quelles promesses en termes de gains d’efficacité relationnelle et opérationnelle ? Comment bien entendu préserver la confiance des clients et construire une approche équilibrée entre anticipation des besoins et droit à la vie privée ?
  • Vers une entreprise omnicanale

    • Comment permettre à vos clients et collaborateurs d’être en relation avec vous à la fois dans vos lieux physiques et dans vos flux numériques ? 

      Cette conférence vise à éclairer ce concept de l’omnicanalité, un enjeu majeur de structuration de l’entreprise et de stratégie organisationnelle, sans omettre une complexité SI réelle qui demande à créer une place toute particulière pour la Data et sa gouvernance.
  • Plongée dans l’API Economy

    • L’API (interface de programmation d’application) c’est d’abord une transformation du business. Un exemple éclairant est celui de la FinTech où un acteur comme Stripe vient capter la valeur en se positionnant comme méta-interface de paiement en ligne, en toute simplicité pour les sites marchands comme pour les utilisateurs. La démultiplication des nouveaux entrants sur le marché ainsi que la fragmentation de la chaîne de valeur sont deux marqueurs de l’API Economy.

      Cette conférence vise à en présenter les grands principes et à en connaître les parties prenantes. Au-delà, leChaudron.io abordera la plateformisation, en se demandant dans quelle mesure nous pouvons en devenir acteurs et pourquoi ce n’est pas seulement un enjeu technologique. 
  • Face aux transitions, comment s’adapter ?

    • S’approprier la culture maker, c’est se mettre en capacité d’agir face à l’incertitude, à l’inconnu, et abandonner une posture de gestionnaire pour adopter une posture d’explorateur. Une démarche indispensable dans une ère de transitions numériques, énergétiques, environnementales, politiques…
      À travers cette conférence, nous retracerons quelques grands principes de la culture maker (le droit de faire par soi-même, la capacité à faire avec les autres, le rôle de partager, la possibilité de générer de la valeur en contribuant, …) et comment les implémenter dans des organisations plus classiques (entreprises, écoles, collectivités locales, …). Quelles clés de réussite ? Comment accompagner les hommes et les femmes dans cette bascule importante de posture